Lovecraft ou les prémices du mythe de CTHULHU : quelle créature cosmique s’est emparée de Clio-Geek ? Clio-Geek a pour ambition de proposer des réflexions, des analyses sur la pop-culture comme grille d’analyse culturelle du temps, sous toutes ses formes. Cette ambition s’inscrit également dans un cadre bien plus large et nous sommes heureux de partager tous les travaux liés à la pop-culture, dès lors qu’ils sont de qualité et permettent de diffuser des savoirs.

C’est le cas avec ce très beau projet consacré à H.P. Lovecraft. Au tournant des années 1920 cet auteur a illuminé la littérature de ses couleurs irréelles descendues du ciel pour nous emporter dans ses histoires fantastiques, empruntes de tourments et de délices cauchemardesques. Lovecraft fait partie de ces dieux de la culture Geek, de ces phares d’un panthéon où, aux côtés de Robert E. Howard, J.R.R Tolkien, Isaac Asimov et autres Hugo Gernsback, se construisent toujours nos imaginaires de Geeks, parfois même d’ailleurs sans nous en rendre compte.

C’est ici que ce projet prend tout son sens : permettre aux esprits curieux de comprendre les influences de Lovecraft et, plus particulièrement, celle d’un auteur injustement méconnu, le gallois Arthur Llewelyn Jones, plus connu sous le nom d’Arthur Machen.

Nous sommes donc fiers d’apporter une petite pierre à ce stimulant travail et de partager ce projet. Dans une époque aussi singulière que la nôtre, où la culture,  les analyses pseudo intellectuelles ou politiques sont parfois désespérantes, il importe de revenir aux sources d’Urd et de nous rapprocher des Nornes. Il ne s’agit pas d’y laisser un œil mais, qui sait, au détour d’une grotte de l’Antarctique, pourrions-nous découvrir et mieux comprendre le monde et l’époque de Lovecraft. Mais encore faut-il appréhender les influences décisives de cet auteur fantastique. Et, chemin faisant, qui sait, nous pourrions bien élargir le spectre de nos analyses et prendre un peu de recul sur nos propres tourments.

Lire est une clé essentielle. Puiser dans les cultures de l’imaginaire, sous toutes ses formes et n’en déplaise à certains ou certaines[1], est au cœur de notre projet. Puisse celui de Juan Asensio, Coralie Doublet et Pierre Émilien Grenier être mené à son terme grâce à la plateforme Ulule. Que vive “Lovecraft ou les prémices du mythe de CTHULHU“.

 

Les Geeks vaincront.

Lien direct vers le projet sur Ulule.fr : https://fr.ulule.com/machen/

 

***

[1] La Pop Culture embrasse aussi bien la littérature que les jeux vidéos, les séries télévisées et autres œuvres cinématographiques. Nous sommes donc fiers, à Clio-Geek, d’être des abrutis. https://twitter.com/i/status/1326071726313263104