Le Centre d’Histoire de Science Po Paris, rue Jacob, dans le 6ème, poursuit sa série de séminaires dédiés cette année à l’enseignement scolaire  de l’Histoire des démocraties et de leurs crises. Un thème en phase totale avec le premier thème de la spécialité HGGSP amorcée cette année. On y appréhende,  dans une dynamique européenne, le fait que les démocraties soient fragiles, faillibles et vulnérables. Il s’agit aussi d’un enjeu d’actualité, qui interroge sur la façon dont ces démocraties enseignent  “les leçons du passé”, alors que de plus en plus de témoins disparaissent et que le devoir de mémoire apparaît de plus en plus comme un pensum moralisateur de “boomers”. 

Comment enseigne-t-on les crises démocratiques qui sont au programme ? Comment donne t’on aux élèves les moyens de comprendre les fragilités démocratiques ? De quelle manière arme t’on les élèves à comprendre les “montées des périls”, passés et à venir ? 

Il reste encore six séminaires d’ici la fin de l’année. Toutes les interventions commencent à 17h.

Le 11 mars, République et démocratie, une tension française, avec Jérôme Grondeux.

Le 31 mars, Faire de l’Histoire à l’école face aux crises sociales et démocratiques, avec Luigi Cajani.

Le 22 avril, L’enseignement de l’Histoire en Pologne, avec Ewa Tartakowsky.

Le 6 mai, Les professeurs d’Histoire et les attentats du 15 janvier, avec Sébastien Ledoux.

Le 27 mai, L’enseignement de l’histoire en Europe : atout ou obstacle aux réconciliations nécessaires ?, avec Alain Lamassoure. 

Le 3 juin, Enseigner Weimar en Allemagne, avec Rainer Bendick.

 

Les clionautes parisiens et franciliens seront évidemment les bienvenus, et pourront même faire un comte-rendu sur Clio-conférences !

IMPORTANT : Inscription pré-requises à cette adresse : bfalaize08@gmail.com