Cette table ronde présente un ouvrage sur l’Histoire des Juifs en 80 dates : 

  • Katell Berthelot couvre l’Antiquité à partir du XIIIème siècle avant JC
  • Pierre Savy de 634 à 1789
  • Audrey Kichelewski, de l’émancipation des juifs en 1791 au désastre de 1941, puis jusqu’en 2015 (Attentat à Paris)

 

 

I/ PREMIERE PARTIE Katell BERTHELOT sur les Juifs durant l’Antiquité

Tout commence avec la stèle du Pharaon Merenptah  rédigée par Akhénaton qui cite pour la première fois le peuple d’Israël vers 1200 avant JC.

Le peuple juif a une foi monothéiste et se définit par sa généalogie (liens du sang) d’Abraham à Isaac et à Jacob… et par la Loi et l’alliance avec Dieu (aspect religieux). Les juifs sont donc à la fois un peuple et une religion centrale dans leur culture.

L’interprétation de l’Histoire dans la Bible est parfois corroborée par des sources assyriennes, babyloniennes et perses. En 701 avant JC Jérusalem est assiégée par l’armée assyrienne mais pas prise…

Les manuscrits de Qumran rédigés par les Esseniens entre le IIIème siècle avant JC et le Premier Siècle après JC, sont des sources majeures retrouvés entre 1947 et 1956 dans 12 grottes. Ce sont 970 manuscrits de la première importance appelés aussi les manuscrits de la Mer Morte.

Le Rabbi Jésus a dû affronter les pharisiens, saducéens et scribes mais il n’ y a pas un mot sur les Esseniens dans la Bible.

Au IIème siècle un épisode hallucinant et méconnu : les révoltes juives en Égypte, Cyrénaïque et Chypre contre les Romains.

Dans l’Antiquité les juifs sont victimes de 3 accusations :

-ils sont athées ( car ils refusent les DIEUX)

-ils sont suractifs sexuellement (après la circoncision)

-les juifs sont misanthropes (habitudes alimentaires et fermeture)


II DEUXIEME PARTIE par Pierre Savy : de 634 à 1789.

En 634 c’est le Pacte d’Omar le Calife avec les juifs qui commence cette période médiévale.

Jusque 1215 les juifs exercent toutes sortes de métiers (artisans, viticulteurs…)

De 1099 à 1270, au moment des croisades, il y a des violences contre les Juifs mais les États les désapprouvent et les répriment.

Mais après 1215 des métiers leur sont interdits et ils doivent se spécialiser dans la finance.

En 1306, c’est la grande expulsion des Juifs du Royaume de France.

L’aintijudaïsme a 4 bases  : l’hostilité religieuse (les juifs ont tué Jésus, ils sont déicides); la diabolisation (meurtres rituels d’enfants chrétiens); la bestialité (mythe de la queue de cochon) et la profanation des hosties (hostie qui saigne)

Les hommes juifs “ont des règles”; on les féminise alors qu’ont les “surmasculinisés” dans l’Antiquité.

Un regret ne pas avoir évoqué les juifs des Caraïbes au XVIIème siècle.

III TROISIEME PARTIE par Audrey Kichelewski : l’histoire des Juifs de 1791 à 2015.

Cette conférencière est difficilement compréhensible et a du mal à articuler et à finir ses phrases. C’est étonnant ! Cette partie du compte rendu est donc très difficile à faire…

Après 1791, la situation est difficile pour les juifs en EUROPE CENTRALE, en Pologne; en Allemagne et en Autriche Hongrie. On les exclut de beaucoup de professions.

Au XVIIIème siècle ce sont les Lumières juives ; la poussée d’une histoire juive et d’une science juive qui sont distinctes de la religion.

Durant le XIXème c’est l’intégration pour la Famille Rothschild, les juifs français pendant le Second Empire (famille des frères Pereire à Bordeaux aussi) et le décret Crémieux qui intègre les juifs d’Algérie en 1870.

Un regret ne pas avoir fait une date sur le Bund, socialistes juifs allemands et sur le mouvement des loubavitchs.

En 1935, c’est la première femme rabbin à Berlin (mais occulté par montée du nazisme)

1948 est une date incontournable avec la création de l’État d’Israël.

CONCLUSION : Ce livre ne voulait pas être un nouveau “pavé” de 100 pages mais un voyage ludique en 80 dates qui permet de le lire par petits morceaux et en privilégiant quelques découvertes récentes sur l’Histoire des Juifs.

Cette conférence était très intéressante. on peut juste regretter les difficultés d’élocution de la troisième conférencière. Cela donne envie de feuilleter quelques articles de -1200 à 1791…

 

Retrouvez l’ensemble des retours de Blois sur la page des RVH 2020.