Bilan de un an de modération

Bilan réalisé par l’équipe de modérateurs

Cette année 2007/2008 a vu la liste modérée par une équipe de 6 modérateurs : Daniel Letouzey, Caroline Tambareau, Jean-Pierre Meyniac, Cécile De Joie, Nicole Mullier et Jean-Philippe Raud-Dugal. Les périodes de modération en moyenne durent de un à deux mois, en fonction de la disponibilité et de la lassitude éventuelle de chacun.

En moyenne, le nombre de messages est d’une dizaine par jour, mais il y a eu des pics lors de débats sur des « questions chaudes » comme notamment la lecture de la lettre de Guy Môquet. Durant les vacances, le nombre de messages quotidiens descend à deux ou trois par jour, mais la liste n’est jamais muette, le modérateur de garde contribuant à l’animation. Le nombre de colistiers ets officiellement de 1732 au 1er mars 2008, mais tous ne reçoivent pas les messages, plusieurs centaines de personnes sont en « no mail » et il y a sans doute des inscrits qui ont oublié qu’ils avaient un compte avec telle adresse mail et fonctionne avec une autre. Les récipiendaires sont autour de 1000 à 1200 selon les périodes de l’année. Pour les problèmes techniques, les colistiers peuvent consulter cet article en ligne : ; et si leur question ne trouve pas de solution, ils peuvent toujours s’adresser directement à un modérateur.

Le nombre d’annonces régulières augmente un peu.
– Des associations communiquent par le biais de h-francais : les clionautes en premier lieu bien sûr, mais aussi les Cafés de géo (msg de Yann Calbérac), 1851 (msg de F. Negrel), le CVUH.
– Daniel Letouzey assure une revue de presse quasi quotidienne
et une veille documentaire en liaison avec l’actualité et
avec le travail en classe (dont les émissions de France Culture
et les débats sur France 5…) La programmation de l’émission « La Fabrique de l’histoire » est relayée par Maryvonne Abolivier, presque chaque semaine. Loïc Joffredo, quant à lui, informe les colistiers des activités de Teledoc, en relation avec la programmation télévisée.
L’actualité des sites académiques fait l’objet aussi de messages réguliers sur la liste, souvent par l’intermédiaire des webmasters ou des rédacteurs d’articles. Il faut dire que certains d’entre eux sont aussi des clionautes ou des contributeurs actifs et réguliers de la liste : C. Galopeau de Almeida pour l’académie de Reims, Cécile De Joie pour Dijon, Bernard Albert pour Nantes, Emmanuel Noussis pour Strasbourg, Frédéric Stévenot pour Amiens, Claude Robinot pour Versailles, Gilles Badufle pour Caen, Daniel Dalet pour la Durance. Toutes nos excuses à ceux qui seraient absents de cette liste.

La liste h-francais constitue un moyen d’information efficace pour les enseignants d’histoire-géographie. De plus en plus, des annonces de colloques, de rencontres scientifiques, de conférences, d’avant-première cinématographique sont aussi relayées sur la liste.

La liste permet aussi d’annoncer les comptes rendus de lectures publiés sur le site des clionautes et les nouvelles parutions. Ce qui fait qu’elle est de plus en plus suivie par les éditeurs et les auteurs d’ouvrages. Par ailleurs le fait que les clics de souris sur les liens suscitent des visites sur le site des Clionautes n’est pas inintéressant. Cela permet au site d’être indexé très rapidement.

La liste demeure aussi un lieu de débat, de confrontation d’opinions, pas toujours faciles à gérer pour les modérateurs. Il faut de la diplomatie pour demander aux auteurs parfois des reformulations ou expliquer le refus d’un message (cas rare). 2007 a été une année électorale, pourtant au mois de mai, seuls trois messages ont comme sujet principal le scrutin présidentiel. Mais depuis le début du quinquennat, des débats ont animé la liste. La lecture de la lettre de Guy Môquet a suscité une centaine de messages (101 avec « Môquet » dans le titre), auxquels s’ajoutent de nombreux messages sur le devoir de mémoire, la commémoration, l’histoire de la résistance, des témoignages sur le vécu dans les classes… Synthèse de Caroline Jouneau-Sion.

Enfin, les échanges pédagogiques sont une part réelle mais peut-être trop modeste de l’activité de la liste. En géographie cette année, on a pu traiter de l’utilisation des globes virtuels : Google earth, Google maps, Geoportail et leur utilisation en classe ont donné lieu à des messages nombreux; en mai, un échange fructueux a eu lieu ayant pour thème « Géographie rêvée, géographie enseignée », ou encore Croquis et docimologie… En histoire, les échanges pédagogiques sont moins nombreux à première vue : enseigner avec les archives, enseigner l’histoire des arts …

À propos de l'auteur

Cécile De Joie

Prof au lycée des Chaumes à Avallon depuis septembre 2006. Formatrice TICE HG dans l'académie de Dijon.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.