Frédérique Turbout, Arnaud Daret, Pascal Buléon

«Atlas Caraïbe, un programme collaboratif de diffusion de la connaissance»

Festival International de Géographie – Saint-Dié-des-Vosges - Conférence-débat, Dimanche 6 octobre 9 h 00 à 10 h 15 – INSIC, amphithéâtre

«Atlas Caraïbe, un programme collaboratif de diffusion de la connaissance»

Cette conférence-débat avec Frédérique Turbout, géographe, Arnaud Daret, informaticien, Pascal Buléon, directeur de recherche CNRS, université de Caen, un dimanche matin a été suivi par un public clairsemé et c’est vraiment dommage car un outil fantastique a été présenté un atlas numérique qui est une somme de connaissances fruit du travail collaboratif de l’université de Caen, Association de Recherche et d’Études de la Caraïbe (AREC) en Martinique, le Centro Cultural Eduardo León Jimenes en République dominicaine.

On y trouve bien sûr des cartes mais aussi de très nombreux textes, des études archivées depuis 20 ans.

Pourquoi cet atlas ?

Ce projet est né des limites des atlas classiques en papier : trop descriptifs et souvent trop topographiques, des contraintes matérielles (nombre de pages, usage parfois limité de la couleur, format des pages, délais de fabrication), difficile à mettre à jour, des contraintes économiques aussi (coûts de fabrication et prix de vente qui en limite la diffusion). Il y a plus de 25 ans et c’était très novateur est née l’idée d’un atlas numérique pour une meilleure diffusion de la connaissance géographique.

A noter cet outil n’est par un SIG.

Que permettent les réponses numériques ?

L’atlas est le fruit d’un étroit travail entre géographes et informaticiens.

Les techniques actuelles, hyperliens, métadonnées permettent une plus grande accessibilité en ligne favorisée aujourd’hui par l’accélération du web et sa diffusion auprès d’un public nouveau (smartphones).

Le modèle repose sur un système d’information documentaire dédié et une mise à jour régulière.

Le choix a été fait de solutions légères pour le chercheur comme pour l’utilisateur.

La fabrication est le fait de deux équipes pour le fond et pour la forme, les géographes et les informaticiens selon la même démarche que pour une édition papier.

Les plus de cet atlas numérique : multilingue (français, anglais, espagnol), thésaurus, archivage non limité, mise à jour constante.

Ce sont 700 cartes et plus de 340 études consultées par des visiteurs très variés de plus de 100 pays, les pages les plus consultées sont celles dédiées à l’enseignement (la rubrique élève est à ce jour vide mais elle va être abondée dans la nouvelle version à venir prochainement).

Comment le consulter ?

 

Les entrées thématiques sont évolutives et l’actualité est accessible par la rubrique : « Au fil des jours ».

La navigation par espace géographique est accessible à la rubrique « Des îles et des terres » ou « cartothèque »

 

La navigation est possible par les hyperliens définis par l’auteur de chaque articles.

 

 

 

Il y a même sous la rubrique « Enseigner la caraïbe » professeur des cours par exemple : Société face aux risques ou des études de documents « Le bassin caraïbe, une interface américaine, une interface mondiale » et des fonds de cartes vierges dans la cartothèque.

 

    

 

Les parcours de lectures sont donc divers et personnalisés. La lecture se fait en fonction des besoins, des envies du lecteur.

Tous les documents, toutes les cartes sont enregistrables, imprimables, libres de droits à condition d’indiquer auteur et source (est-il utile de le rappeler).

Ce très bel outil sera même prochainement refondu dans une version encore plus ergonomique, plus complet avec une photothèque.

Une référence indispensable pour tout enseignant sur l’espace Caraïbe, à noter l’autre production de l’université de Caen : l’ Atlas Transmanche – Espace Manche Face à face et côte à côte avec une entrée d’actualité sur le Brexit.

Pour les inconditionnels du papier il existe une petite version papier en français, anglais, espagnol, Cet ouvrage de référence est un album de prix pour les familles ainsi qu’un vade-mecum pour les voyageurs curieux, les lycéens et les étudiants. : Monique Bégot, Pascal Buléon, Patrice Roth, « Émergences Caraïbes, éléments de géographie politique », Editions L’Harmattan, 2001, 77p., 19 € et une collection de transparents reprenant l’ensemble des cartes de l’ouvrage est également disponible. Cartes, transparents pédagogiques, 46 €

 

À propos de l'auteur

Christiane Peyronnard

Retraitée, j'ai enseigné en collège, en lycée, à l ' IUFM site de Chambéry - Savoie Historienne moderniste de formation Passionnée de l'Afrique (histoire, développement) et des questions environnementales

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.