Une nouvelle année, une nouvelle direction, un cap maintenu !

Une nouvelle année, une nouvelle direction, un cap maintenu !

Chers Clionautes,

Chers collègues,

Chers amis,

Notre assemblée générale vient de s’achever et vos suffrages ont largement approuvé la réorganisation lancée il y a plusieurs mois par Camille Despinoy et Geoffrey Maréchal respectivement trésorière et secrétaire général de notre mouvement. Depuis 2015, les Clionautes ont connu une augmentation spectaculaire de leurs adhérents, une refonte totale de leurs sites et un renforcement très net du nombre de leurs publications.

Tout cela, au-delà des mérites et de l’investissement de chacun, nous le devons en grande partie à Bruno Modica qui, par son dévouement remarquable et sa fermeté de caractère bien connue, a su rendre l’association indispensable.

Indispensable à l’institution puisque nous sommes auditionnés à tout propos et bien reçus par tous les services de l’Éducation nationale, mais surtout indispensable aux enseignants. On ne peut pas dire que notre profession croule sous les bonnes nouvelles depuis vingt ans. Notre mouvement est une exception. Au prix de quelques clics et d’une modeste cotisation, voilà que n’importe quel professeur peut avoir accès à des séquences de qualité pour quasiment tous les niveaux scolaires, toutes les filières, avec en prime d’abondantes ressources de toutes sortes.

Et c’est sans compter les innombrables recensions d’ouvrages scientifiques, comptes-rendus de conférences ou d’exposition. Rien que pour Clio-Prépas, les candidats aux concours d’enseignement accèdent à d’une multitude de contenus qui compense, au moins partiellement, la raréfaction de l’offre locale de formation.

Ce succès a de quoi rendre fier mais les enjeux actuels et futurs commandent la modestie. La nouvelle organisation doit permettre de moins peser sur les épaules de quelques uns, de renforcer le rôle du Comité éditorial et de clarifier les fonctions de nos cadres. Par ailleurs, plusieurs grands chantiers nous attendent, à commencer par la réforme du lycée. Les programmes de Seconde et de Première viennent d’être publiés : nous avons choisi de ne pas nous précipiter pour en faire le commentaire. Vous le trouverez ici. Nous sommes également déjà sollicités pour le programme de Terminale. À côté de ces échéances institutionnelles, nous étoffons notre engagement au sein des grands festivals disciplinaires et notre partenariat avec plusieurs institutions culturelles. Nous souhaitons mieux contribuer à la formation des enseignants dans les académies, voire à une éducation populaire au sein de nos territoires comme nous le faisons déjà.

Nous vous en dirons plus au fur et à mesure de l’année.

Enfin, nous souhaitons maintenir l’atmosphère conviviale, voire familiale, qui existe entre nous. Ce n’est pas le défi le plus mince que de vouloir garder de la simplicité, de la proximité et de la chaleur dans une structure qui connait une croissance exponentielle. Bien d’autres associations s’y sont cassé les dents. Cet objectif est d’autant plus sain que nous évoluons désormais dans des établissements qui, réforme après réforme, créent une concurrence de fait entre les enseignants, pour les classes, les heures et même les disciplines… Les Clionautes ont pour eux d’avoir des cadres expérimentés, répartis dans tout le pays, avec une grande richesse de caractères et d’aspirations, qui savent travailler, coopérer, bâtir mais aussi rire ensemble. Ces cadres ont vocation à s’élargir à tous ceux qui, individuellement, souhaitent s’investir, dans des projets en cours ou futurs.

Je vous remercie vivement pour la confiance que vous manifestez envers le nouveau Comité, le nouveau Bureau et la nouvelle présidence. Cette confiance nous honore et nous engage.

 

À propos de l'auteur

Déborah Caquet

Professeur agrégée au Lycée de la Vallée de Chevreuse (Gif-sur-Yvette, 91). Intervenante régulière dans le Supérieur (chargé de TD en L3 Géopolitique, jurys de concours, etc.) Présidente des Clionautes.  

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.