Yann Le Bohec

Lucullus, général et gastronome

RVH Blois - Conférence

Lucullus, général et gastronome

Lucullus est connu comme un gourmet ; il ne fut pas que cela. Sa biographie fait découvrir un aristocrate romain complet, serviteur de l’État (juriste, général), intellectuel (parfait bilingue et brillant philosophe) et esthète (attrait pour les œuvres d’art, possesseur de villas extraordinaires).

Par : Yann LE BOHEC, Professeur émérite de l’Université Paris IV Paris-Sorbonne

 

Lucullus, son nom est associé à la gourmandise, selon la légende il aurait, après la bataille contre Mithridate, rapporté les cerises de Keras (en latin – Cerisus). Les Romains donnent au nouveau fruit le nom « cerisum » en l’honneur de cette ville située au bord de la mer Noire entre Sinope et Trabson.

Lucius Licinius Lucullus, -117-56 d’av. J .- C, grand capitaine et politicien romain est un personnage complexe. Peu connu, la concurrence était vive à son époque (César, Pompée…), seules deux biographies existent : celle de Jules Van Ooteghem, Lucius Licinius Lucullus, parue à Bruxelles en 1959, sans esprit critique et celle d’Arthur Keaveney, Lucullus : A life, Routledge, 1992, un récit confus.

Lucullus est né dans une famille riche, richesse qu’il n’a cessé d’accroître mais de noblesse récente. Son grand-père est le premier consul de la famille. Il sera toute sa vie très attaché aux valeurs de l’aristocratie romaine. Il a fait de solides études grâce à la bibliothèque familiale et aux amis de la famille pour la formation pratique (magistrats, généraux).

Il apparaît dans la « guerre sociale »,- 91 à – 89 entre Rome et les alliés italiens révoltés, qui s’estiment volées lors du partage du butin après les batailles durant lesquelles ils ont aidé les Romains. A cette époque il rencontre Lucius Cornelius Sylla et lors de la crise de la République il s’engage aux côtés des « optimates », conservateurs qui ne veulent rien changer contre les « progressistes ou populaires » favorables à la loi agraire. Lucullus est le lieutenant de Sylla.

Les sources anciennes disponibles sont les textes de Plutarque et d’Appien, ainsi que la correspondance de Cicéron.

Lucullus est un militaire compétent, un grand général selon César qui pourtant n’appartient pas à son camp.

C’est aussi un bon juriste comme le montre ses lois sur la famille, contre l’usure illicite. C’est aussi un bon financier tan,t pour les finances publiques que pour ses finances personnelles, il a créé une monnaie, très longtemps en usage dite monnaie luculienne, pour payer les soldats engagés dans la guerre contre Mithridate.

Il était aussi prêtre, ce qui est normal pour un aristocrate. C’était un homme pieux et superstitieux. Il fit don d’un dixième de sa fortune au culte d’Hercule.

C’était aussi un intellectuel de haut niveau, il a une très bonne culture, parle le latin et le grec. Dans les butins il prend les bibliothèques des vaincus.

Orateur, il était aussi poète, on lui doit un poème sur la course de char dans le cirque (d’après une lettre de Cicéron car ses écrits sont perdus) et philosophe. Esthète il a de nombreuses villa richement décorées, de très beaux jardins. Son zoo en Campanie et son vivier lui permettait d’organiser des repas où l’on débattait de philosophie, festins qui lui valent sa réputation de gastronome.

 

Après ce portait, Yann Le Bohec fait un récit détaillé des campagnes militaires de Lucullus contre Mithridate et Tigrane dans la région du Pont Euxin. C’était un bon général. Il est remplacé, à la fin de son mandat, par Pompée. Il rentre à Rome en 63 avt J.C.

À propos de l'auteur

Christiane Peyronnard

Retraitée, j'ai enseigné en collège, en lycée, à l ' IUFM site de Chambéry - Savoie Historienne moderniste de formation Passionnée de l'Afrique (histoire, développement) et des questions environnementales

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.