Les enseignants d’histoire-géographie sont nombreux à s’intéresser à la géopolitique, et aux cartes.
L’Ecole de Management de Grenoble (GEM) organise pour la 7ème année un festival qui prend de l’ampleur, car au fait des questions que l’actualité nous pose à chaud. L’an passé, au plus fort de Maïdan, la 6ème édition avait pour thème “L’Eurasie”…

Les Clionautes viennent de mettre en place un partenariat avec le festival qui a lieu du jeudi 12 mars au samedi 14 mars 2015 à l’Ecole de Management de Grenoble.
Nos quelques compte-rendus de conférences de l’an passé avaient suscité l’intérêt des organisateurs ; aussi des contacts ont été pris et nous leur avons proposé un partenariat sur cette base pour laquelle notre expertise est reconnue à Blois et à St Dié. Le thème de cette année – “A quoi servent les frontières ?” – nous a donné envie d’inviter le géographe-cartographe bien connu Philippe Rekaciewicz. Notre proposition d’organiser cette conférence a été acceptée sous le titre : “La cartographie radicale”, et qui aura lieu le vendredi 13 mars à 14h. Nous animerons la conférence avec des questions à caractère pédagogique, car parmi le public seront présents des lycéens de Terminale préparant les concours aux IEP ou présentant la spécialité “Sciences-politiques” au Bac ES.

Le rectorat de Grenoble et Bruno Eldin, IPR, organisent l’après-midi du jeudi deux ateliers en direction des professeurs de l’académie, l’un pour les professeurs de lycée sous l’intitulé “La notion de frontière dans les programmes de lycée et sa mise en oeuvre ” ; l’autre pour les professeurs de collège : “La frontière à travers les yeux d’un migrant “. Ce dernier sera animé par notre collègue Clionaute Gwennaëlle Hergott, formatrice h-g auprès des enseignants de l’académie.

Les compte-rendus de conférence ou de table ronde seront publiés conjointement sur le site du GEM et celui des Clionautes. Vous pourrez en prendre connaissance ici dès leur parution.

Vous pourrez prendre connaissance des modalités pratiques du partenariat avec la pièce jointe et si vous n’êtes pas (trop) loin, vous joindre à nous…

Jean-Michel Crosnier