CR de SOPHIE DE VELDER sur une conférence de Pascal Picq du 11/10 à Blois

Le nouvel âge de l’humanité : les défis du transhumanisme.

Le nouvel âge de l’humanité : les défis du transhumanisme.

Introduction : Pascal Picq, paléoanthropologue et professeur au Collège de France nous parle du grand chambardement du TRANSHUMANISME.

Il existe deux grands courants dans le transhumanisme, l’école du PROGRES de Julian Huxley (1887 à 1975), secrétaire général de l’UNESCO, théoricien de l’eugénisme et frère du célèbre écrivain Aldous Huxley, qui suppose une amélioration de l’éducation, des sciences et de la culture;

 

et le POSTHUMANISME, qui est au départ un courant russe dont le grand maître est Nikolaï FIODOROV (1829 à 1903) qui veut transférer l’âme dans un cerveau en silicium et améliorer les humains par des xénogreffes (greffes où donneur et receveur ne sont pas de la même espèce).

Par exemple greffer des tissus de chiens sur des hommes, ou des tissus de testicules de chimpanzés; comme Samuel Abramovitch Voronoff (1886 à 1951) dans les années 20/30, chirurgien français d’origine russe qui a fait plus de 5000 opérations de ce type.

Première Question : quelles sont les 3 causes du transhumanisme en 2018 ?

D’abord l’explosion DEMOGRAPHIQUE qui s’accompagne de l’EFFONDREMENT de la BIODIVERSITE et du RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE. Nous sommes 7.5 milliards !

Puis la multiplication des catastrophes naturelles et des agents pathogènes.

Enfin l’EFFONDREMENT des ECOSYSTEMES, dont le rapport du GIEC nous signale qu’il est trop tard pour réagir et qu’il est IRREVERSIBLE !

200 ans après Darwin, l’évolution n’a plus de finalité. Dans un monde enchanté par les technologies il faut VAINCRE LA MORT et arriver à l’amortalité (différent d’une ennuyeuse et et trop longue immortalité).

Depuis 1945, on n’arrête pas le progrès médical et les technologies de pointe dans la santé, il faut maintenant entamer un GRAND BOND en AVANT dans le Transhumanisme !

L’Homme augmenté devient une réalité comme l’athlète handicapé Oscar Pistorius aux JO de Londres, en 2012, qu’on surnomme « Blade Runner ».

Deuxième Question : quels sont les 3 courants du transhumanisme en 2018 ?

Il y a l’HYPERHUMANISME ou le Techno-Progressisme de Joël de Rosnay, biologiste, conférencier  et informaticien français  né en 1937.

Il y a le TRANSHUMANISME fondamentaliste comme en Afrique du Sud où on veut installer des puces informatiques dans le cerveau humain.

Enfin, il y a le POSTHUMANISME californien de Google qui veut développer les nanotechnologies.

Les LIBERTARIENS versent dans un DARWINISME CARICATURAL et deviennent hyper élitistes. Ils prônent la colonisation spatiale ou la création d’îles artificielles réservées aux ELUS !

Alors que les classes défavorisées voient leur espérance de vie régresser, elle augmente pour les MILLIONNAIRES qui vivent dans le LUXE.

Enfin, les HOMMES POLITIQUES manquent de COURAGE, ils ne parlent pas du transhumanisme et ne veulent même pas en entendre parler !

En conclusion, que proposera le transhumanisme qui pose des questions sur le monde de demain; en 2030 ou en 2050 ? La montée des populismes avec Trump, le Brexit, l’Italie ou le Brésil permettra t’elle un soutien aux idées transhumanistes qui ne peuvent qu’aggraver l’amplitude des inégalités entre une élite mondialisée et des  pauvres totalement exclus ?

 

 

À propos de l'auteur

1 commentaire

  1. ANDRE

    Le sujet du transhumanisme appelle, à mon sens, ni à la peur ni à la fascination technologique. En revanche, il amène à réfléchir au sens intégré de l’homme et à une vision réaliste de la connaissance. A ce titre, le lien vers le blog http://andre-p.eklablog.com permet de recouper ces éléments pour qui désire approfondir un mode de réponse essentiellement philosophique.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.