La France : une géographie originale 1/8

Anthony Simon : Doyen de la faculté GHHAT, responsable de la préparation à l’Agrégation de géographie. Maître de conférences en Géographie et Tourisme, LYON 2.
Conférence en date du 9 novembre 2017.
L’objet de ce cycle de huit conférences se rapporte à la géographie d’un pays particulier : la France. Il s’agira de montrer l’originalité du territoire français, de dégager les logiques et dynamiques spatiales qui l’animent, en somme, de comprendre ses lignes de force et proposer un modèle régional à la française. Dans ce thème, il s’agira aussi de visionner de manière synthétique la naissance de l’idée nationale depuis ses origines et son inscription au cœur du territoire européen. Ce cycle sera enfin l’occasion de plusieurs constations paradoxales sur l’importance de la France à l’échelle mondiale : petit pays de 550 000 km² soit 0,5 % des terres émergées, peu peuplé avec 67 millions de français qui représentent moins de 1 % de la population mondiale, la France demeure un des pays les plus développés du monde, se positionnant encore parmi les cinq premières puissances de la planète, avec un rayonnement économique, diplomatique et culturel planétaire.
Dans cette optique, le débat portera sur un pays qui s’affirme comme l’un des interlocuteurs privilégiés sur la scène internationale, mais qui témoigne aussi d’une attitude protectionniste face à l’internationalisation des échanges et d’une volonté de préserver son identité face aux standards d’une culture mondialisée.

Quelques chiffres :
• La France représente 0,5% des terres émergées de la planète et 1% de la population mondiale.
• En termes de PIB elle est la 6è puissance mondiale
• 2e position en ZEE, derrière les États-Unis d’Amérique.

I) Un carrefour naturel
a) Un résumé des milieux naturels européens

• La France est un fragment d’Europe ; un condensé des particularités physique du continent européen. Un de ses grands atout est qu’il n’y a pas de monotonie dans le paysage français (contrairement aux plaines germano-polonaises, par exemple.)

• La France possède de nombreuses ouvertures sur des façades maritimes.

• C’est un pays où l’homme intervient sur la nature depuis très longtemps. Les conditions climatiques favorables (partie sud et/ou méridionale) permettent à l’Homme une installation en France très tôt. Après avoir traversé l’Europe, c’est en France qu’une grande partie des Celtes décident de s’installer, et ce, pour différentes raisons ; les façades maritimes, les paysages, les différentes ressources.

• Il est difficile aujourd’hui de parler encore de milieux naturels en France tellement le territoire a été modifié par l’homme. Par exemple, les Cévennes ont été intégralement reboisées pour lutter contre l’ensablement de la ville de Bordeaux. Les Cévennes ne sont donc pas un espace naturel. Les derniers espaces naturels en France se trouve dans les régions de haute montagne. Ceci explique peut-être la grande sensibilité des français à l’égard de l’environnement.

La suite sur Clio-prépas

À propos de l'auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.