La formation au dialogue interreligieux : une pédagogie utile à la formation aux métiers de la coopération décentralisée, territoriale européenne et transfrontalière

Membres de l’Institut Catholique Méditerranéen, Robert Botteghi et Rémi Caucanas s’intéressent aux questions d’identité et d’appartenance dans le cadre des métiers de la coopération. Souhaitant dépassionner le débat sur la dimension religieuse de la culture, ils sont convaincus que la logique de confrontation peut être dépassée par une approche visant la compréhension.

L’espace Euroméditerrannée se prête volontiers cet exercice de « réinterprétation de la frontière ».

De manière pratique, les Master 2 à qui s’adresse cette formation se voient guidés dans une pédagogie de l’échange, du mouvement, de la co-production et de l’éducation au regard critique…avec, en toile de fond, cette volonté d’articuler le collectif sur le « vivre ensemble » et la construction de l’individu.

Assez critiques sur la coopération transfrontalière telle qu’elle peut être menée de manière habituelle (de nombreux projets répondent à des effets d’aubaine sans avoir réellement de sens), les intervenants en concluent sur l’idée que les frontières restent des « lieux frictionnels du bien commun » et que « tout reste à faire » sur ces questions d’échanges et de partenariats.

À propos de l'auteur

Xavier Leroux

Professeur des écoles, docteur, qualifié en section 23, membre associé au laboratoire Discontinuités de l'Université d'Artois, je m'intéresse aux liens entre géographie et école au travers de l'enseignement et la didactique de la discipline mais également au travers des territoires scolaires. J'ai rejoint les Clionautes en 2009 en participant à la rédaction de comptes-rendus de lecture. En creusant dans ce volet de l'association depuis cette date, j'ai crée la lettre …

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.