Jean Estabenez a réalisé sa thèse sur les jardins zoologiques, il étudie la relation entre les humains et les animaux au sein de la géographie sociale et culturelle à l’UPEC. Ici, il propose d’analyser le contact entre les animaux et les humains au sein des villes à travers l’organisation suivante :
I/ Une ville vivante ? La vie en commun d’humains et d’animaux
II/ Produire la ville et l’urbain avec les animaux
III/ Des animaux urbains ? La ville comme dispositif de requalification des animaux

Ce compte-rendu de conférence peut être utile pour vos études de cas en 2de sur “Villle et développement durable” ou en 1ère sur “Valoriser et ménager les milieux” ou “Approche des territoires de proximité”

Les pigeons, entre patrimoine romantique à Venise sur le Place Saint Marc et lutte pour l’éradication à Trafalgar Square à Londres

Les chevaux, une place prédominante et structuratrice de la ville au XVIIème siècle

Le compte-rendu de la conférence du FIG par Jean Estabenez :