bilan des comptes-rendus en géographie.

Depuis la dernière AG de l’association, les comptes-rendus de géographie ont connu de profondes modifications. Tout d’abord, le rythme des appels à recension a été beaucoup plus soutenu.
Ensuite, le suivi des rédacteurs a été régulier, participant à l’amélioration globale des productions. Enfin le contact avec les éditeurs a été simplifié. De nombreux chargés de presse nous connaissent et entretiennent des rapports de confiance avec l’association.
L’activité se développant et étant appelé à d’autres occupations, Jean Philippe Raud Dugal a souhaité laisser la main à deux responsables : Catherine Didier-fèvre et Cyril Froidure.
Pour cette période novembre-février, le même constat peut être fait concernant aussi bien le nombre, la qualité des CR que les relations avec les maisons d’éditions.
Durant cette année, nous avons rencontrés quelques difficultés malgré ces progrès :

– Nous avons régulièrement des comptes-rendus qui nous sont envoyés après la limite des deux mois imposée. Cette limite nous permet d’être crédible auprès des éditeurs et de continuer à leur demander leurs ouvrages récents.
De plus, ces retards rendent complexes la gestion de l’activité et reculent d’autant le lancement de la recension suivante.

– Deuxième problème, la qualité de certains CR qui laissent à désirer sur deux plans : la forme (oubli régulier du copyright, texte non justifié, oubli de l’éditeur….) que sur le fond.

Après concertation, ceci nous amène à proposer une série de mesures :
*Le délai proposé est de deux mois ce qui est plus que raisonnable pour rédiger un CR. Pour tout dépassement de plus d’une/deux semaines du délai imposé, le rédacteur sera suspendu temporairement.
*En cas de récidive, le rédacteur sera suspendu définitivement.

* En cas de compte-rendu de mauvaise qualité, le rédacteur aura une semaine pour revoir sa copie.
Si, après ce délai, les modifications ne semblent pas suffisantes, le rédacteur sera suspendu temporairement.
Comme pour les retards, en cas de récidive, le rédacteur sera suspendu définitivement.

* En cas de mauvaise volonté manifeste de la part d’un rédacteur (qui refuserait de revoir sa copie), ce dernier devra expédier à ses frais l’ouvrage reçu à l’un des responsables de la recension pour que celui-ci fasse le CR, du à l’éditeur.

Les exemples de bons comptes-rendus sont nombreux en ligne. De plus, nous donnons une fiche de consignes qu’il convient de respecter. Un CR qui ne rentre pas dans ces cadres décrédibilise, au-delà de notre action aux CR de géographie, l’association elle-même.
Nous proposons ainsi d’instituer un comité de lecture et de vigilance lié à ces problèmes. Composé de nous deux et de notre prédécesseur, Jean-Philippe Raud-Dugal, il aura la possibilité de s’exprimer sur la qualité des CR et de nous permettre de prendre les décisions qui s’imposent.

Toutes ces remarques et propositions n’ont pour seul objectif que de permettre à tous rédacteurs, éditeurs, responsables des comptes-rendus, lecteurs d’y trouver leur compte.

Les responsables des comptes-rendus de géographie.

Catherine Didier-Fèvre

Cyril Froidure.

À propos de l'auteur

Cyril Froidure

Agrégé d'histoire-géographie Académie d'Amiens Collège Jules Roy de Crécy-en-Ponthieu ex membre du jury du capes, du comité éditorial des Clionautes, des Cafés géos.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.