L’arrivée de Windows 10 est un plus pour les utilisateurs, mais pour autant, nous devrons nous montrer prudents, tant dans le domaine professionnel que personnel.

L’arrivée de Windows 10 est effective depuis cet été. Nous ne pouvons le cacher, Windows 10 sera probablement le système d’exploitation que la majorité des utilisateurs du monde utilisera. Je n’écris pas seulement en tant que promoteur du libre, mais surtout comme un simple utilisateur, et ce que je vois de Windows 10 me laisse un peu perplexe. De quelle(s) manière(s) l’apparition d’un système d’exploitation va modifier nos habitudes ?

Il ne faut pas s’y méprendre, Windows 10 sera adopté massivement dans l’avenir. Cet outil est mieux optimisé que son prédécesseur, Windows 8 (et sa variante 8.1) et apporte un certain nombre d’avantages. Ce qui va suivre ressort de mon expérience et de ceux que je connais. J’utilise Windows, pas le 10 car je n’en ai pas envie, mais je l’ai testé. Windows 10 apporte :
– une fluidité qui manquait à Win 8
– une meilleure reconnaissance matérielle
– la possibilité de faire une convergence avec les mobiles Windows Phone
– une agréable sensation qu’à partir de Win 7, on ne sent pas perdu.
Tout cela n’est pas rien. Après le mauvais départ de Win 8, il était normal que Windows rectifie le tir. Je vous assure que ce qu’il y a de mieux dans cet OS, c’est la meilleure utilisation des composants du PC. Cela peut paraître anodin, mais cela ne l’est pas.

De plus, le Ministère de l’Éducation Nationale a signé un partenariat avec Microsoft pour développer un (énième) Plan Numérique. Ceci est la preuve que Microsoft prend à “cœur” l’apprentissage ses produits dès le plus jeune âge … Oui mais, car il y a des mais.

Microsoft a bien développé son produit phare Windows. Mais pour autant, nous pouvons affirmer que ce produit n’est pas fini. Je ne parle pas des mises à jour nécessaire à tous logiciels ou système d’exploitation. Non je pense que ce produit n’est pas fini dans sa conception même.
Tout d’abord, et cela est volontaire, Windows 10 est par nature (ou par défaut) intrusif. Cela veut dire que “lorsque vous vous connectez à Windows grâce à un compte Microsoft, Windows synchronise certains de vos paramètres et de vos données avec les serveurs Microsoft”, (dixit la déclaration de confidentialité qui n’en est plus une à ce stade). Cela veut dire que tout ce que vous écrivez est captable (ou capturable) par les serveurs Microsoft. Cela va aussi bien de vos messages, de vos photos, ou vidéos. Cela veut dire aussi que toutes les données qui vous sont chères, comme les IBAN des banques, numéros de comptes, votre comptabilité peuvent être pris. Si j’appuie sur le côté financier c’est parce que Windows 10 peut récupérer vos données bancaires. Je pourrai le faire aussi avec vos dossiers de suivi de patients si vous êtes médecin, ou par les dossiers d’élèves en situation familiale difficile si vous professeur principal.
Tout cela pour vous dire qu’en premier lieu, ce que vous avez sur votre machine peut être récupéré. J’ai mis dans la phrase d’avant “premier lieu” car ce n’est pas fini. Autre chose, lorsque vous installez Windows 10, Microsoft crypte votre disque dur sans demander votre avis. De plus, il conserve la clé de décryptage dans ses serveurs, vous n’avez que l’accès à ce décryptage. “Sans demander l’avis aux utilisateurs” pourrait être la nouvelle maxime de Microsoft, vous verrez pourquoi un peu plus loin.
“Microsoft recueille régulièrement des informations basiques à propos de votre appareil Windows. (…) Ces données sont transmises à Microsoft et stockées à l’aide d’un ou plusieurs identifiants uniques”. Cela concerne le niveau d’utilisation des applis, mais aussi l’utilisation du bleutooth, du Wi-Fi (avec mot de passe de connexion”. Si vous voulez désactivez certaines de ses fonctions, Windows 10 peut cesser de fonctionner. Rien de moins.
Bing récupère vos données de navigation web mais ce n’est pas le pire comme élément intrusif. Prenez Cortana : c’est outil qui vous écoute lorsque vous parlez à votre PC. Déjà parler à un PC, je ne suis pas sûr que cela vous rendra meilleur mais bon, voici l’un des problèmes de Cortana : “Cortana en apprend également à votre sujet en recueillant des données sur votre manière d’utiliser votre appareil et d’autres services Microsoft, comme votre musique, vos réglages d’alarme, si l’écran verrouillé est activé, ce que vous regardez et achetez, votre historique de navigation et de recherche Bing, et bien plus.” Le fait que Cortana améliore son travail pour mieux dialoguer avec vous c’est normal, mais il le fait sans demander votre avis. De plus, “Pour fournir une reconnaissance vocale personnalisée, nous enregistrons l’entrée de votre voix, ainsi que vos nom et surnom, les événements récents de votre calendrier et les noms des personnes avec qui vous avez rendez-vous, et des informations sur vos contacts, notamment leurs noms et surnoms”
Autre élément qui fait grogner les chefs d’entreprises, les développeurs et les gérants de PME : lorsque vous avez développer un logiciel qui fonctionne sous Win 7 8 ou 8.1; il se peut que ce logiciel ne fonctionne plus sous Windows 10. Ce qui est embêtant pour les entreprises qui ne veulent pas perdre de productivité, ou de profs qui, sous prétexte que le client Pronote ne fonctionne plus, ne peut plus mettre de notes. On retrouve des problèmes similaires avec des cartes graphiques qui ne sont plus reconnues, des carte réseau ou carte Wi-Fi qui demandent à être (ré)activées. Les exemples commencent à être de plus en plus nombreux.

Ce qui est important de comprendre c’est que vous être propriétaire de votre machine, oui mais que des composants, pas de ce qu’il y a dedans. Windows a développé un concept pour cela. Ce concept est assez récent, il est utilisé par Google, Amazon, Facebook ou encore Apple : Windows as a service. Cela veut dire que dans ce cas, Windows n’est plus uniquement un système d’exploitation. En d’autres termes, il est passé d’un super logiciel qui fait tourner les autres, à un service pour l’entreprise Microsoft. Le but est d’apporter en mode automatique une utilisation plus fluide et agréable de ses services. Ce mode automatique de toutes ces applications est fatiguant, car sous le prétexte de rendre les choses plus simples, elles en deviennent dangereuses … N’oublions pas que Google, Amazon, Facebook et Apple font déjà tout cela. Ce qui est nouveau c’est que Microsoft a le mérite de l’écrire noir sur blanc. Cette entreprise est peut-être plus honnête que les autres …

Dernière chose : lorsque vous êtes sous Windows 7 ou 8 ou 8.1, vous recevez chaque jour une publicité vous demandant de passer à Windows 10. Seulement dans les choix c’est soit “passer maintenant”, ou “ce soir”. Vous pouvez toujours refuser cette proposition en appuyant sur la croix. Cela peut paraître anodin, mais avant cette publicité avait un troisième choix “no merci”, qui a mystérieusement disparu. Un jour peut-être, on ne pourra plus fermer cette fenêtre …