Belle année 2019 !

Belle année 2019 !

Bonjour à tous,

Dans un an jour pour jour, ce sera une autre personne qui vous présentera ses vœux pour la nouvelle année. Depuis 2010, comme trésorier de notre mouvement, puis à partir de 2013 comme président, je n’ai eu de cesse de transformer ce qui était une petite structure sur le déclin en une force devenue difficilement contournable dans notre champ de compétence. Je l’avais annoncé l’année dernière, je ne ferai pas le mandat de trop, et nous avons collectivement souhaité, au niveau du comité éditorial qui dirige notre structure, que les choses évoluent.

Les propositions qui seront faites à nos adhérents doivent prendre en compte la réalité de notre mouvement, mais également de ce qu’est devenue la vie associative avec les changements que le développement des réseaux sociaux nous impose.

J’ai toutes les raisons d’être fier du travail que les équipes que j’ai pu diriger ont accompli. Au moment où la vie associative connaît un certain déclin, au moment où des structures, naguère prestigieuses, en sont réduites à s’interroger sur leur existence, nous avons su, au prix de beaucoup d’énergie, et même de sacrifices, aller à contre-courant.

Tous les chantiers que nous avons ouverts depuis 2013 ont été réalisés.

Notre reconnaissance, basée sur la légitimité que nous donne notre présence sur le terrain, n’a pas été la plus facile à imposer. S’il y a encore du travail à faire dans ce domaine, nous sommes désormais présents à tous les niveaux, et dans tous les points du territoire.

Au niveau de la visibilité, notre maîtrise des outils numériques nous permet de disposer de plates-formes puissantes, indépendantes des géants du numérique, avec une maintenance professionnelle.

Depuis 2010 plusieurs étoiles sont apparues dans la galaxie, Clio prépas tout d’abord, puis ensuite Clio Carto à partir de 2014. Clio prépas est devenu une référence, à la fois pour ce qui concerne l’accompagnement pour les concours d’enseignement, mais également dans d’autres domaines, moins familiers à notre écosystème d’origine.

Le 14 février 2014, comme le 13 mai 2018, nous avons été capables de lancer une rénovation complète de nos sites, tout en conservant la masse de données accumulées pendant près de 20 ans. Et notre 20e anniversaire a été de ce point de vue un événement majeur.

Ces vœux de nouvelle année sont évidemment pour moi-même un moment particulier. Encore une fois, une autre personne s’adressera vous l’année prochaine et même si cela doit me vieillir d’une année, j’attends déjà ce moment avec impatience.

En attendant, qu’il me soit évidemment permis de manifester mon empathie, mon affection, ma reconnaissance, à tous ceux qui ont été amenés, dans ce champ si particulier, à croiser ma route.  Avec certains le contact a pu être rugueux, mais pour l’immense majorité d’entre eux, qu’ils soient assurés de toute ma considération.

Qu’ils reçoivent, s’il en était besoin, mes excuses ou mes regrets si dans le tourbillon du quotidien j’ai pu parfois leur apparaître comme brutal.

Contrairement aux années précédentes, je ne dresserai pas de perspectives pour l’année à venir. Notre assemblée générale qui commence à se tenir dans les tous prochains jours ne sera pas simplement formelle, mais elle apportera de profonds bouleversements. Elle sera sans doute inspirée par des débats que nous avons commencés en octobre dernier, lors des rendez-vous de l’histoire de Blois. J’y ai bien entendu participé mais en même temps, et ce n’était pas facile, je me suis mis volontairement sur la réserve. Cela me paraissait beaucoup plus sain.

Une nouvelle direction vous sera proposée, les adhérents de notre mouvement auront à se prononcer sur elle, ainsi que sur la forme d’organisation nouvelle. Dans le cadre de nos échanges lors de cette assemblée générale j’interviendrai bien évidemment, au même titre que chacune et chacun d’entre vous qui êtes partie prenante de cette aventure.

Au fil des années j’ai pu nouer avec beaucoup d’entre vous des relations particulières, et je devine, avec ces quelques mots que je viens de prononcer, qu’une certaine forme d’inquiétude s’exprime. Votre sollicitude, chers amis, va droit au cœur.

Autant vous rassurer tout de suite, je resterai présent pour mener, mais plus forcément pour conduire, les combats que nous avons entrepris ensemble.

Je conduirai toujours des chantiers au sein de notre mouvement, si toutefois les adhérents en décident ainsi.

Je resterai toujours prêt à agir, mais je laisserai l’initiative à celles et ceux qui ont accepté de prendre le flambeau que je leur ai transmis. La tâche qui leur incombe désormais est exaltante, mais je mesure à quel point elle peut être difficile !

Ils méritent, incontestablement, que je leur adresse en premier tous mes vœux de réussite.

À tous ceux qui dans notre communauté ont pu être en difficulté pour cette année 2018, tant sur le plan personnel que professionnel, je leur adresse également tous mes souhaits de bonheur. Ils ne doivent pas perdre espoir, et chacune et chacun de nos adhérents sait qu’il trouvera toujours auprès de nous, autant que possible, une écoute et un conseil.

À vous tous ceux, jeunes et moins jeunes, qui passez les concours, et pour certains à une échéance très proche, comme pour l’agrégation interne, où les concours internes de l’armée de terre dans quelques semaines, inutile de préciser la nature de mes vœux. La réussite doit être au bout de leur engagement. Je forme le souhait de fêter cela avec vous en 2019 !

Nous aurons, signe incontestable de notre jeunesse, encore d’heureux événements également à fêter cette année ! Je m’en réjouis d’avance. Nous la ferons peut-être cette Crèche-garderie des Clionautes à Blois en 2019 !

À vous tous enfin, chers amis, chers adhérents, à tous ceux qui nous ont rejoints en 2018, je vous souhaite la plus belle des années 2019.

Cazouls les Béziers, le premier janvier 2019

À propos de l'auteur

Bruno MODICA

Agrégé d'histoire, Chargé du cours d'histoire des relations internationales Prépa École militaire interarmes (EMIA) Chargé du cours de relations internationales à la section préparatoire de l'ENA. (2001-2006) Enseignant à l'école supérieure de journalisme de Lille entre 1984 et 1993. Rédacteur/correcteur au CNED de Lille de 2003 à 2016. Concepteur de la maquette et du cours d'histoire des relations internationales EMIA Correcteur de la prépa. Sciences-po Paris. Master 1. Rédacteur CAPES …

2 Commentaires

  1. Bruno MODICA

    Chère Julie, merci pour ce commentaire

    Pour les cours évidemment ils sont destinés à être des éléments d’inspiration. C’est même la base de notre démarche. Pour Clio-prépas, il s’agit d’un site spécifique sur lequel se trouvent des ressources majeures sur les préparations aux concours. Dans notre conception du travail mutualiste, il est évident que les utilisateurs DOIVENT être également des contributeurs. Les articles sont soumis à relecture après proposition des rédacteurs et doivent répondre à un cahier des charges précis. Ce cahier des charges obéit à des objectifs de formation. Pour être clair, dès que l’on a déposé une contribution significative on dispose d’un accès pour un an à Clio-prépas…

  2. JulieDifernand

    Bonsoir,
    Meilleurs voeux pour cette année 2019.

    En tant que débutante au niveau du collège je vous remercie pour ce site qui est un vrai trésor. J’espère pouvoir y contribuer dans les prochains temps.
    Par contre je voulais vous demander si j’ai bien le droit d’utiliser certains cours dans ma classe ou au moins m’en inspirer.
    Enfin j’ai des soucis pour me connecter à clio prépas comment je dois m’y prendre?

    Je vous remercie d’avance.
    Belle année 2019.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.