C’est en mars 2016, lors du festival de géopolitique de Grenoble, que Camille, la trésorière des Clionautes et Geoffrey le secrétaire national, ont envisagé de réserver l’accès aux contributions pédagogiques, aux adhérents.
Pendant 18 ans, au nom d’une certaine conception de la diffusion des savoirs, nous avons admis qu’une infime minorité de contributeurs soit régulièrement pillée par une masse de consommateurs.
Certes, il peut être flatteur d’être considéré comme une source d’inspiration, surtout lorsque l’on retrouve ses propres séquences utilisées dans des formations académiques, séquences dont toute mention de l’auteur a été soigneusement retirée.
Au fil du temps, et pendant une période où la direction de l’association relevait de l’amateurisme et du dilettantisme, il y avait de moins en moins de contributeurs, et au final les sites s’appauvrissaient. Nos prédécesseurs se contentaient au final de faire de la recension de liens. C’est d’ailleurs aujourd’hui ce que l’on trouve de plus en plus souvent sur les groupes de réseaux sociaux, de type Facebook.
Notre choix est celui de l’exigence à propos des contenus. Et parce que les serveurs et la maintenance professionnelle dont nous disposons ne sont pas gratuits, parce que nous sommes farouchement attachés au respect de la propriété intellectuelle, nous faisons le choix assumé de réserver les ressources à nos adhérents.
Dans le cas des préparations aux concours, parce que les enjeux sont importants, y compris en termes d’insertion sociale, nous considérons que la simple contrepartie d’une cotisation extrêmement modeste ne suffit pas.
Est-il concevable qu’un candidat aux concours qui ne contribue pas puisse profiter sans autre contrepartie qu’une modeste cotisation du travail d’un autre adhérent qui lui aussi a cotisé ?
Est-il concevable tout simplement qu’un candidat aux concours s’estime incapable de réaliser une fiche de lecture ? Dans ce cas, on considérera que son succès peut être compromis.

Les articles en accès réservé. Clio-prépas, Clio-collège, Clio-Lycée etc.

Ce dispositif a été mis en place le 13 mai 2016, et depuis, jamais autant de contributions ont été publiées. Je rappelle que pendant la période obscure où l’association était gérée de façon totalement fantaisiste, on parlait beaucoup de publications, mais comme pour une certaine marque de frites, c’étaient ceux qui en parlaient le plus qui en faisaient le moins.

Lors du développement du nouveau site, nous avons choisi l’interface de WordPress, mais celle-ci a été adaptée complètement à nos besoins spécifiques. Et notamment celui de protéger les ressources mises en ligne, ainsi que leur propriété intellectuelle.

Voici donc un tutoriel spécifique qui permet de mettre en ligne des articles en accès réservé.

La barre d’outils classiques de WordPress.

En cliquant sur le bouton indiqué par la flèche bleue vous allez ouvrir la barre d’outils spéciaux développés spécifiquement pour les Clionautes.

Et vous allez voir apparaître la deuxième barre d’outils, qui selon la largeur de votre écran sera disposée sur deux ou trois lignes.

En cliquant sur le logo des Clionautes vous faites apparaître les outils spéciaux, et vous choisissez contenu adhérents.

Vous pouvez au préalable positionner le curseur de votre souris à l’endroit où vous voulez commencer la partie protégée de votre article, avant de cliquer sur contenu adhérent. À cet endroit, vous allez voir apparaître cette balise.

Vous cochez la case ajouter la notice de la balise adhérent qui rappellera la réglementation concernant la propriété intellectuelle, histoire de rappeler aux petits malins qui s’amuseraient à partager avec des non adhérents ce qui ne leur appartient pas, qu’ils s’exposent à des poursuites.

Et vous cliquez ensuite sur « envelopper ».

Là où se trouve votre curseur, vous allez voir apparaître cette balise.

Vous laissez la première ligne au début de la partie que vous souhaitez protéger, et ensuite vous copier coller la deuxième ligne à la fin de votre article.

Concrètement, cela donne ceci :

 

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.

Une fois que votre article aura été publié, en suivant la procédure habituelle indiquée dans le précédent tutoriel, cela donnera ceci :