Étudier la révolution américaine avec Assassin’s Creed III
Vous êtes ici : Jeux vidéo et Histoire

Histoire en Jeux

Étudier la révolution américaine avec Assassin’s Creed III

Entretien avec Mathieu Beauséjour

William Brou
mardi 12 septembre 2017

Est-ce que l’on peut étudier la Révolution américaine avec Assassin’s Creed III (2012 - Ubisoft). Discussion avec Mathieu Beauséjour, enseignant à Montréal, qui a tenté l’expérience.

Les jeux vidéo Assassin’s Creed, des studios Ubisoft, sont connus pour plonger les joueurs dans le passé. Mais est-il possible de les utiliser pour apprendre ?

Mathieu Beauséjour, enseignant d’histoire nationale depuis 2007 à Montréal, a utilisé Assassin’s Creed III, sorti en novembre 2012, lors de son cours sur la Révolution américaine.

Comme ces prédécesseurs, Assassin’s Creed III est un jeu d’action-aventure. Vous incarnez un jeune homme d’origine britannique et mohawk nommé Ratonhnhaké:ton qui prendra par la suite le nom de Connor. Vous évoluez dans un monde ouvert entre New York et Boston, villes que vous allez devoir visiter. Le jeu se déroule entre 1753 à 1783 ; soit avant, pendant et après la révolution américaine.

En exclusivité pour les Clionautes, j’ai pu discuter avec lui de sa démarche, et de son retour d’expérience.

Mathieu Beauséjour m’a avoué ne pas être un "gamer". Ce sont ces élèves qui lui ont fait découvrir le jeu et qui lui ont même apporté une console pour le tester. Ces élèves de secondaire 3 et 4 ont entre 15 et 17 ans, ce qui correspond à nos élèves de lycée.

Petit point tout de même sur l’enseignement au Québec.
Les études secondaires québécoises sont divisées en cinq niveaux (secondaire 1 à 5) d’une durée d’un an chacun. On y distingue également 2 cycles. Les 1re, 2e secondaires font partie du premier cycle alors que les 3e, 4e et 5e secondaires font partie du deuxième cycle du secondaire. Au 5e secondaire, les élèves reçoivent un diplôme d’études secondaires (DES). Les élèves du secondaire ont entre 12 et 17 ans.

La réforme des années 2000 a initié un enseignement de l’histoire par thème, très chronologique. Au secondaire 3, les élèves s’intéressent aux premiers occupants du territoire canadien, puis au secondaire 4, ils se focalisent sur la développement du Canada. Une nouvelle réforme est actuellement en cours afin de transformer le programme en une histoire chronologique sur deux ans.

Le temps des libertés et la révolution américaine ont déjà été vu en 2e secondaire (13-14 ans, équivalent fin de collège ?). L’objectif pour Mathieu Beauséjour n’était pas dans l’apprentissage de la simple chronologie. Vous allez le voir, sa séquence, qui se déroule sur 7h, ne permet pas seulement une étude de la Révolution américaine mais surtout un apprentissage à l’exercice de l’esprit critique.

Le déroulement de la séquence

  • Temps 1 - Retour sur les notions acquises en 2e secondaire. (1-2h)

Afin de réactiver les souvenirs de l’année passée, les élèves doivent construire une carte mentale des événements et acteurs qui ont favorisé la révolte dans les 13 colonies britanniques à la fin du XVIIIe siècle.

Une fois les bases du chapitre posées, l’enseignant va plus loin dans la réflexion avec ses élèves.

  • Temps 2 - Est-ce que le portrait de la ville dans le jeu est réaliste ? (1h)

C’est ici que le jeu commence à être utilisé.

Pendant une vingtaine de minutes, l’enseignant se ballade dans la ville de Boston reproduite dans le jeu. Soit en jouant devant eux (cela dépend bien sur du matériel disponible), soit en s’enregistrant préalablement (prévoir les trajets, etc...). Les élèves ont pour consigne "d’observer et de noter tout ce qu’ils voient". Il doivent faire attention aux bâtiments, aux habitants et aux comportements. Suit une discussion afin d’entendre les observations, les discuter et débattre sur le jugement de certains élèves sur le jeu.

A la fin de ce temps, les élèves rédigent une hypothèse à partir de leurs observations. Par exemple :
- « Peut-on retirer un apprentissage de ces jeux vidéo historiques ? »
- « Peut-on prétendre que les jeux vidéo historiques sont basés uniquement sur des faits vérifiables ? »

  • Temps 3 - Visionnage d’une vidéo du jeu (30 minutes)

Durant cette étape, les élèves visionnent une vidéo réalisée par l’enseignant qui compile toutes les cinématiques du jeu et déroule ainsi le scénario du jeu. Il n’y a pas de gameplay, uniquement des cinématiques. La vidéo dure 30 minutes, ce qui peut paraitre long, mais les élèves en profitent pour créer des liens entre ce qu’ils voient dans le jeu et ce qu’ils savent de la Révolution américaine (Temps 1).

  • Temps 4 - Lecture et analyse de sources primaires (1h)

Les élèves, en groupe, analysent des sources primaires portant sur des thèmes précis (Boston Tea Party, un personnage, la ville de Boston, etc...). Une quinzaine de documents sont à leur disposition (témoignages, gravures, tableau, discours, etc...). Ils les analysent afin d’en extraire des informations utiles à la compréhension de la Révolution américaine ou d’un thème choisi. Leur réponse est donnée sous forme de tableau.

  • Temps 5 - Confrontation du jeu avec les sources primaires (1h)

Les élèves doivent comparer le jeu et les faits historiques à l’aide de leur recherche documentaire et d’un diaporama réalisé par l’enseignant.

Il s’agit d’un temps propice aux discussions avec les élèves.

  • Temps 6 - Analyse de l’impact de la Révolution américaine sur le territoire et la population de Québec. (1h)

Afin de d’étudier les répercussions de l’événement américain sur les territoires canadiens, les élèves sont confrontés à des documents complémentaires.

On sort du jeu, mais Mathieu Beauséjour utilise le flipteaching (la classe inversée). Ces élèves font les recherches historiques grâce à des capsules vidéos, tournées et montées par l’enseignant.

  • Temps 7 - Retour sur hypothèse (5 minutes)

Pour conclure la séquence, les élèves doivent répondre à leur problématique posée lors du temps 2 :"Est-ce que mes recherches confirment ou infirment mon hypothèse ?"

Points positifs de la démarche

D’après Mathieu Beauséjour, la représentation de la Révolution américaine dans Assassin’s Creed III est plutôt réaliste. Le jeu est très bien documenté et reproduit assez fidèlement les événements et les lieux. Toutefois, l’enseignant remarque que l’intrigue principale est parfois plus fictionnelle que réaliste.

Pour l’enseignant, cette séquence permet une approche plus ludique de l’Histoire. Les élèves en difficultés en français, ou qui ne s’investissent pas beaucoup dans le travail personnel ont trouvé une motivation dans cette approche par le jeu vidéo.

Avec humour, l’enseignant m’a même confié que certains élèves avaient acheté une console pour pouvoir jouer au jeu.

Points négatifs ?

Même si cette séquence peut accroître l’intérêt pour l’Histoire grâce à la "gamification", l’enseignant est conscient que son utilisation du jeu est restreinte. L’élève n’est pas réellement en jeu durant cette séquence.

De plus, il y a un gros travail de préparation en amont car les sources disponibles pour une recherche web sont très limitées pour des élèves de cet âge.

Conclusion personnelle

Cette séquence n’est pas transposable en l’état dans notre analyse de la Révolution américaine et du temps des libertés. En effet, la séquence est longue. Mais la démarche de Mathieu Beauséjour doit nous inspirer tant elle met en oeuvre et met en action les capacités d’analyses et l’esprit critique des élèves.

Elle montre également aux élèves que les jeux vidéo sont des médias que les enseignants peuvent aborder et analyser même s’ils ne sont pas de grands joueurs !

Non, les élèves n’ont pas réellement joué à Assassin’s Creed III, c’est vrai, mais c’est certain, s’ils y jouent chez eux ils n’auront plus le même regard sur l’information historique. N’est-ce pas là, au bout du compte, un des objectifs de notre métier ?

Documents ressources :
- La séquence de Mathieu Beauséjour sur son blog
- La fiche d’activité de Mathieu Beauséjour
- La vidéo resumant le scénario du jeu
- Le Powerpoint d’accompagnement

Retrouvez Mathieu Beauséjour sur Internet :
- Son Twitter
- Son blog
- Sa chaîne Youtube

Par William Brou

Enregistrer l'article au format PDF
Les rubriques

Les Clionautes 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Les Clionautes.

Hébergement Les Clionautes par