DE MUMBAI à BANGALORE
Vous êtes ici : Clio-Conférences Comptes Rendus Festival de Géopolitique de Grenoble 2017

Chacko PHILIP

DE MUMBAI à BANGALORE

Grenoble École de Mangement - Festival de géopolitique 2017

Bruno Modica, Marc de velder
mardi 14 mars 2017

DE MUMBAI à BANGALORE par Chacko PHILIP (Université de Louvain La Neuve).
Mondialisation, démographie et tensions sociales.

INTRODUCTION : l’Inde a un PIB de 2074 milliards de dollars ; un taux de croissance de 7.6% et un PIB par habitant de 1582 $ par habitant. Sa consommation intérieure représente 50% de son économie et les services 56.4% de l’économie.
Le but du gouvernement BJP est d’améliorer la compétence des travailleurs indiens, d’approfondir les innovations et les exportations, et de créer un hub entre le canal de Suez et le détroit de Malacca. Il faut d’urgence remettre à niveau les infrastructures de transport, car on peut passer une heure à faire 3 ou 4 kilomètres en ville.

I/ La LIBERALISATION de l’économie en 1991 et la MONDIALISATION.
Depuis 1991, à 2 chaînes de télévision publiques ont succédé toutes les chaines satellites.
De plus, l’informatique a déferlé car 250 millions d’Indiens parlent anglais et les 121/15 heures de décalage horaire avec les Etats-Unis ont permis une délocalisation qui permet aux multinationales californiennes de travailler 24 heures sur 24, avec des call-centers.
Les Communications ont été aussi bouleversées, le téléphone portable compte en 2015 981 millions d’utilisateurs, deuxième du monde derrière la Chine (pour 886 millions en 2003).
Une minute de communication coûtait 15 roupies en 2000, c’est 1 roupie en 2017, avec des services gratuits de 23heures à 5 heures du matin.

On trouve un portable à 7 euros et une connexion internet à 35$.
Internet est passé de 137 millions en janvier 2012 à 462 millions en janvier 2016. Plus précisément, les Smartphones sont passés de 48 millions en janvier 2012 à 370 millions en janvier 2016.

II LE DEFI DEMOGRAPHIQUE :
En Inde, la population atteint 1.31 milliards, la population urbaine est à 32% et la croissance démographique atteint 2.5% ; l’Inde va doubler la Chine. En 2030 est prévu 1.5 milliard et en 2050 1.7 milliard.
Delhi, avec 25.7 millions est la deuxième ville mondiale derrière Tokyo 38 millions ; et Mumbai est la 5ème ville mondiale avec 21.04 millions juste derrière Sao Paulo (21.07 millions).
6 villes dominent : Delhi ; Mumbai ; Calcutta ; Bangalore ; Hyderabad et Chennai.
9 villes ont plus de 5 Millions d’habitants ; 13 villes entre 2 et 5 millions et 41 villes entre 1 et 2 millions. Il y a donc 63 mégapoles, villes supérieures à 1 million d’habitants.
2 régions du Nord sont répulsives : l’Uttar Pradesh et ses 170 millions d’habitants et le Bihar et ses 80 millions d’habitants.
Les flux internes en Inde atteignent 325 millions de déplacements.
3 raisons aux migrations internes : le mariage, le travail et la fonction publique, dont armée et police.

III ETUDE DE CAS de MUMBAI.
Mumbai représente 6% du PIB indien et 70% de son commerce maritime. Sa densité est de 30.000 habitants au km2.
Bollywood, l’industrie du cinéma indien a connu 2 films essentiels sur Mumbai : Salaam Bombay et Slumdog Millionnaire.

1) Les religions.

Il y a 60.7% d’hindous, 25.1% de musulmans, 5.4% de jains ; 4.4% de bouddhistes et enfin 2.7% de chrétiens.

2) La situation sociale et politique.
En 1992/93, il y a des émeutes contre les musulmans et le parti de Mumbai finit par s’allier au BJP (parti nationaliste hindou aujourd’hui au pouvoir en Inde). De 1995 à 1999, Bombay change de nom et devient Mumbai. En 2008, il y a des violences contre les ouvriers migrants venus du Bihar et de l’Uttar Pradesh.

Conclusion
Mumbai est aussi une ville tenue par les mafias de la drogue et de la prostitution, il y a le problème sanitaire des latrines, les violences communautaires et ethniques ; les violences religieuses et les slums.
Le futur de cette ville est encore à écrire !
Cette conférence était vivante, claire et dynamique. Dans les réponses aux questions le conférencier est relativement pessimiste et souligne la différence entre le rêve de Mumbai et le monde réel !

Par Bruno Modica, Marc de velder

Enregistrer l'article au format PDF
Les rubriques

Les Clionautes 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Les Clionautes.

Hébergement Les Clionautes par